Home / Wordpress / #259 La meilleure solution pour mettre à jour son blog WordPress.

#259 La meilleure solution pour mettre à jour son blog WordPress.

La version finale de WordPress 3.0 « Thelonious » est sortie il y  a quelques semaines. Comme à chaque montée de version c’est la même galère : migrer. D’autant qu’il s’agit là d’un changement majeur puisque WordPress passe de la version 2 à 3. Voyons ensemble la méthode manuelle pour migrer votre blog sans risque.

Voici les étapes pour migrez sereinement et en toute sécurité votre blog.

  • Etape 1 : Sauvegarder votre base de données

La première étape consiste à archiver votre base de données en cas de problème dans la procédure. Tout comme l’étape 2, elle n’est pas nécessaire à la mise à jour, mais cela vous évitera de perdre vos données en cas de souci.

Rendez-vous dans la gestion de votre base de données MySQL via l’interface disponible chez votre hébergeur (phpMyAdmin par exemple). Mon hébergeur utilise Cpanel pour gérer les blogs. Je me rends dans la section Base de données.

Et je clic sur phpMyAdmin et je sélectionne ma base de données contenant mon blog. Ensuite Placez-vous dans l’onglet « Exporter ».

Veillez à ce que les cases « SQL » et « Transmettre » soient cochées, choisissez un format de compression et lancez la procédure de sauvegarde. Selon la taille de votre base de données, cela peut prendre un temps variable.
Après avoir indiquer un nom à votre sauvegarde par exemple database dans le champ Modèle de nom de fichier, cliquer sur Exécuter.

Cliquer sur Ok, pour télécharger le fichier .sql sur votre ordinateur.

  • Etape 2 : Sauvegardez vos modifications

Outre la base de données, il est également prudent de sauvegarder certains autres fichiers. De manière générale, tous les fichiers WordPress que vous avez modifiés doivent être sauvegardés. Pour cela utiliser votre client FTP favoris. Ici j’utiliserai FileZilla.

Pour la sauvegarde à minima :

  • Récupérez le fichier .htaccess si vous l’avez modifié.
  • Sauvegardez également le contenu des répertoires /wp-content/ et /wp-images/ qui contiennent votre thème pour le premier et vos fichiers et vos images pour le second, a savoir que vos images peuvent être situées dans le répertoire upload de wp-content.
  • N’oubliez pas non plus le fichier wp-config.php, c’est à dire le fichier de configuration de votre base de données.

Pour la sauvegarde totale, sauvegarder tout votre compte, cela va être sûrement plus long, mais si vous êtes d’un tempérament anxieux je vous le conseille.

Une autre méthode plus rapide consiste à utiliser les sauvegardes fournis par votre hébergeur. MavenHosting, mon hébergeur, utilise Cpanel pour la gestion de mon hébergement. Il suffit de se rendre  à la section Fichiers → Sauvegardes → Daily.

La sauvegarde complète archive tous les fichiers de mon blog, y compris la base de données, les redirections mails, … . Un clic sur Daily sauvegarde les données du jour.

Cliquer sur Ok pour débuter le téléchargement. L’avantage de ce type de sauvegarde : toutes les données sont dans une seule archive.

  • Etape 3 : Désactivez tous les plugins

Une fois vos données en lieu sûr, passons maintenant à la préparation de la mise à jour. La première étape consiste à désactiver tous les plugins afin de ne pas créer d’instabilité en cas d’incompatibilité avec la nouvelle version de WordPress.

Rendez-vous dans la console d’administration de votre blog. Cliquez sur l’onglet Extensions → Activées.

Astuce!!! Lorsqu’on fait une mise à jour aussi importante, je vous conseille d’avertir vos utilisateurs, personnellement j’utilise le plugin Maintenance Mode qui permet d’afficher une page avec des explications. Très pratique pour des mises à jour ou des problèmes pour avertir vos utilisateurs.

Voici un exemple de page :

Pour Désactiver tous les plugins d’un coup, cocher la case Extension en haut à gauche, puis dans le menu déroulant sélectionner Désactiver puis Appliquer. Attention à partir de ce moment votre blog risque d’être instable d’où la nécessité d’afficher un message de maintenance.

  • Etape 4 : Remplacez les fichiers adéquats

L’étape suivante consiste à remplacer les fichiers de WordPress en écrasant le contenu précédent. Pour effectuer cette opération, il vous faudra une nouvelle fois avec recours à votre client FTP favori.

Récupérez la dernière version de WordPress, à l’écriture de ce tutoriel la version la plus récente est la V3.01 ici ,puis décompressez le fichier sur votre PC

Vous devriez obtenir maintenant ce répertoire

Ce répertoire contient la mise à jour de la nouvelle version de WordPress.

Transférez le dossier obtenu, sur votre serveur (Hébergement) en écrasant les anciens fichiers. Par cette méthode, les fichiers sauvegardés lors des deux premières étapes ne devraient pas être écrasés. Pour automatiser un peu la procédure, si vous utilisez FileZilla, cocher  dans Action : Remplacer, puis Toujours utiliser cette action et Appliquer uniquement à la file d’attente en cours, les fichiers seront copiés directement sans votre validation.

  • Etape 5 : Lancez la procédure de mise à jour

Tous les fichiers sont en place, il ne reste plus qu’à actualiser votre serveur en lançant la procédure de mise à jour.

Ouvrez la page wordpress/wp-admin/upgrade.php de votre blog par exemple http://www.votreblogue.com/wp-admin/upgrade.php. Cette action doit exécutée en étant connecté en tant qu’administrateur et cliquer sur Mettre à jour la base de données de WordPress.

Selon l’ancienneté de votre version, cela peut se faire plusieurs étapes… et un peu de temps.

Cliquer sur Continuer.

  • Etape 6 : Réactivez tous vos plugins

Retournez sur la page de gestion des plugins, puis réactivez-les, les uns après les autres et mettez les à jour si nécessaires.
Si l’un d’entre eux ne fonctionne pas, désactivez-le afin de ne pas créer d’instabilité.

N’oubliez pas de désactiver le message de maintenance du  plugin Maintenance Mode.

Votre plate-forme est maintenant à jour et fonctionnelle ! S’il vous semble avoir perdu quelques données, utilisez votre client FTP pour réinjecter le contenu sauvegarder dans les premières étapes.

That’s All.

Difficulté : Avancé

Modification :-

Crédits :

[print_link ]

  

10 Potins

  1. pour ma part,je déconseille la mise à jour automatique,trop hasardeux,un risque plus élevé de planter son blog ainsi,il est préférable de faire la mise à jour manuellement.
    Moi je ne fais pas de sauvegarde,j’envoie les nouveaux fichiers de WordPress (sauf wp-content)direct par FileZilla,simple!

    WordPress une usine à gaz???? Avez vous essayé Joomla???? Là vous avez une usine à gaz.
    C’est une erreur de rester sous une version ancienne,souvent une mise à jour sert à rectifier des erreurs pour la sécurité de votre site,en plus de nouvelles fonctions, bien sûr.
    Je vous conseille vivement de passer sous WordPress 3.1.3 !!!

  2. Pour ma part, je reste à la version 2.9. C’est déjà assez lourd comme ça!
    Ce WordPress est devenu une vraie usine à gaz. :-(

  3. Bonjour,

    Vous avez le choix lors des mises à jour :
    – Pour les petites mises à jour passage de V3.01 à V3.02 vous pouvez utiliser l’outil de WordPress.
    – Pour les gros changements de version V2.5 à V3.0 je vous conseille la méthode manuelle, qui est plus sûre.

    A bientôt.

  4. Bonjour,

    Merci pour ce tutoriel. J’aime suivre les dernières explications pour être sûr de faire les bons choix.

    Par contre, pour moi, le passage à la version 3.0.3 s’est fait directement après la mise en place, via Filezila, de mes nouveaux fichiers WordPress. Pas de mise à jour à faire via http://www.votreblogue.com/wp-admin/upgrade.php… Ai-je raté une étape ?

    Tout semble bien fonctionner. Il me faut maintenant mettre à jour mes extensions, mais me voilà débarrassé d’une grosse épine dans le pied !

    Merci encore et à bientôt pour de nouvelles lectures…

  5. Bonjour,

    merci pour cette info, cela complète bien mon tutoriel.

    A bientôt.

  6. Bonjour,

    Merci pour ce complément d’information.

    A bientôt.

  7. Plutôt que d’utiliser le plugin de maintenance je préfère y aller à coup de htaccess, comme ça même si WP déconne je reste maître de la situation pendant que les visiteurs voient le message ;)

    Pour cela il suffit de placer dans le fichier htaccess:


    # MODE MAINTENANCE
    #
    # RewriteEngine on
    # RewriteCond %{REQUEST_URI} !/maintenance.html$
    # RewriteCond %{REMOTE_HOST} !^xxx\.xxx\.xxx\.xxx
    # RewriteRule $ /maintenance.html [R=302,L]
    #
    # END MODE MAINTENANCE

    Remplacer xxx.xxx.xxx.xxx par sa propre IP en prenant soin d’échapper les points « . » par un antislash

  8. Très bon article, très clair et utile pour nous qui sommes restés à la version 2.8 de peur de tout casser :)

  9. Bonjour,

    Tout d’abord merci pour ces compliments.

    L’étape 4 est très importante car elle permet de copier vers votre hébergement la mise à jour (nouveaux fichiers) de wordpress et ce n’est qu’ après que l’on peut faire la mise à jour à partir du fichier upgrade.php.

    Cordialement. Guillaume.

  10. Bonjour,

    Voilà un très bon didacticiel très détaillé. Bravo.

    Par contre je ne vois pas l’intérêt de l’étape 4, vu que si vous aviez la version précédente, il suffit de cliquer sur le bouton de mise à jour dans la section admin… non?

    David

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dictum odio eget facilisis vel, elementum libero mattis tristique