Home / Insolite / Donald Trump permet aux FAI de vendre l’historique Web des internautes sans leur consentement.

Donald Trump permet aux FAI de vendre l’historique Web des internautes sans leur consentement.

Donald Trump n’est pas du genre à tergiverser et son mode de gouvernance semble bien être l’action au détriment de la réflexion. Il vient donc de mettre fin à un débat de plusieurs mois aux États-Unis concernant la possiblité de vendre l’historique web des internautes sans leur consentement.

Ce débat a commencé en mars dernier, lorsque des parlementaires républicains ont initié un projet de loi pour annuler des règles de confidentialité adoptées par la Federal Communications Commission (FFC). Les fournisseurs d’accès Internet auraient l’obligation d’obtenir le consentement préalable des consommateurs avant de partager leurs données de navigation et d’autres informations privées avec les annonceurs et autres tiers. Business is business.

Officiellement, les fournisseurs d’accès Internet, qu’il s’agisse de fournisseurs Internet à domicile ou bien d’opérateurs mobiles, peuvent donc maintenant vendre l’historique Web de leurs clients aux annonceurs, sans aucun consentement préalable. Afin de limiter l’impact de cette loi, les FAI semblent toutefois refuser de jouir de ce privilège qui vient de leur être accordé afin de rassurer un peu leurs clients.

A grand renfort de communiqués, les principaux FAI comme Comcast, Verizon et AT&T, jurent sur leurs grands dieux qu’aucune donnée concernant la vie privée des Internautes ne sera vendue ou partagée sans leur consentement préalable.

AT&T explique qu’il ne faut pas se tromper de cible. Mais ce sont bien les éditeurs de solutions logiciels, les navigateurs web, les moteurs de recherche et les plateformes de réseaux sociaux qui récoltent les données des internautes et non les FAI.

Toutes ces déclarations des grands FAI tentent d’apaiser un peu le climat actuel et les Américains peuvent encore compter sur les politiques de confidentialité des fournisseurs d’accès Internet. Mais, certains internautes envisagent d’autres solutions. Il s’agit notamment de solutions VPN comme HideMyAss ou IPVanish par exemple, qui, bien qu’elles ne puissent pas rendre les connexions en ligne complètement anonymes, peuvent généralement augmenter la confidentialité et la sécurité des échanges des internautes.

Fait inattendu de cette loi, certains internautes auraient choisi pour leur part de polluer leur historique Web afin de le rendre sans grande valeur et difficilement exploitable par les annonceurs.

Un développeur vous facilite la tâche en proposant déjà un script Python baptisé ISP Data Pollution disponible sur Github. Pendant que l’internaute se concentre sur ses activités habituelles, le script effectue des recherches basées sur des mots clés aléatoires et visite des sites à partir des liens obtenus.

Cela a un double avantage : modifier vos habitudes de navigation réelles et, si suffisamment de personnes adoptent cette pratique, cela va décourager les fournisseurs d’accès Internet de vendre des données privées.

Une autre initiative baptisée RuinMyHistory permet également de faire le même travail. Il s’agit en effet d’un script qui ouvre une fenêtre puis parcourt différents sites Web, dans le top 100 d’Alexa, sans les sites d’annonces. L’objectif est également de polluer votre historique Web afin qu’il ne soit pas utile aux acheteurs potentiels.

Source: https://www.developpez.com

That’s All.

  

1 potin

  1. venant de lui, ce n’est même pas étonnant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

leo ipsum quis ut risus libero. in sit ut mattis
Partagez15
Tweetez1
+11
Enregistrer1
Reddit1
Partagez2
Pocket
21 Partages
QuickTutoriel

GRATUIT
VOIR