Home / Linux / #79 Installer et Paramétrer Ubuntu Server V9.04 [Partie 1].

#79 Installer et Paramétrer Ubuntu Server V9.04 [Partie 1].

Ce tutoriel montre comment installer et préparer la version 9.04 d’Ubuntu Server. Vous disposerez alors d’un serveur capable d’accueillir différents services réseaux tel que Apache, MySQL, DHCP, NTP, serveur de streaming, …
Pour ce tutoriel, je vais utiliser le nom d’hôte suivante : server2 et l’adresse ip fixe 192.168.1.62 avec un maque réseau de 255.255.255.0 et une passerelle avec l’adresse 192.168.1.1.

La version serveur ne contient pas d’interface graphique de base.

Passons maintenant à l’installation du serveur. Après avoir télécharger l’archive ici booter sur le CD. L’installation commence.

Ubuntu_Server_904_1

Sélectionner Français puis appuyer sur ENTREE.

Ubuntu_Server_904_2

Ensuite sélectionner Installer un serveur Ubuntu, les autres options sont assez parlantes et se destine  à des actions bien particulières.

Ubuntu_Server_904_3

Vérifiez si le choix de votre langue correspond puis appuyer sur ENTREE. (La validation des options se fait par la touche ENTREE)

Ubuntu_Server_904_4

A l’aide des flèches de direction de votre pavé numérique sélectionner Oui. Ce test permet de définir l’agencement de votre clavier pour les caractères spéciaux. Il suffit d’appuyer sur les touches qui sont affichées à l’écran et à la fin de la calibration (pour la France) vous devez arriver à cet écran avec fr:Latin9.

Ubuntu_Server_904_5

Cliquer sur Continuer

Ubuntu_Server_904_6

Le programme d’installation vérifie le CD d’installation de votre matériel et configure le réseau avec DHCP s’il existe un serveur DHCP dans le réseau.

Ubuntu_Server_904_7

Saisir le nom d’hôte de votre serveur, ici server2.

Ubuntu_Server_904_8

Maintenant vous devez partitionner votre disque dur. Pour simplifier, j’ai sélectionné  Assisté – utiliser tout un disque avec LVM,  ce qui créera un groupe de volumes avec deux volumes logiques, l’une pour la partition  système (/) et l’autre pour le swap (bien sûr, si vous savez ce que vous faites, vous pouvez également créer vos partitions manuellement).

Petit rappel sur la technologie LVM : LVM sont les initiales de Logical Volume Manager ou gestionnaire de volumes logiques en bon français. L’utilisation de volumes logiques remplace en quelque sorte le partitionnement des disques. C’est un système beaucoup plus souple, qui permet par exemple de diminuer la taille d’un système de fichier pour pouvoir en agrandir un autre, sans se préoccuper de leur emplacement sur le disque.

Avantages de LVM

  • Il n’y a pas de limitations « étranges » comme avec les partitions (primaire, étendue, etc.).
  • On ne se préoccupe plus de l’emplacement exact des données.
  • On peut conserver quelques giga-octets de libres pour pouvoir les ajouter n’importe où et n’importe quand.
  • Les opérations de redimensionnement deviennent quasiment sans risques, contrairement au redimensionnement des partitions.

Inconvénients de LVM

  • Une fois que LVM a « pris le contrôle » d’un disque ou d’une partition, Windows ne pourra plus y accéder (A moins d’installer Explore2FS qui supporte LVM2 aussi bien que ext2 / ext3).
  • Toute l’administration de LVM se fait en ligne de commande

Ubuntu_Server_904_9

Dernier avertissement avant le formatage de la partition.

Ubuntu_Server_904_10

Sélectionner Oui pour configurer le gestionnaire de volumes logiques.

Ubuntu_Server_904_11

Si vous avez sélectionné le mode Assisté,  le partitionneur va créer un grand groupe de volumes qui utilise tous l’espace disque. Vous pouvez maintenant spécifier combien d’espace disque doit être utilisé par les volumes logiques pour / et swap. Il est judicieux de laisser de l’espace non utilisé de sorte que vous pouvez étendre les volumes logiques existants ou en créer de nouveaux ce qui donne plus de flexibilité.

Au départ mon disque (virtuel) fait 5 Gb, je me laisse donc une marge de 1 Gb pour l’extension des mes volumes.

Ubuntu_Server_904_12

Ubuntu_Server_904_13

Affichage du récapitulatif pour le partitionnement de notre serveur. L’installation du système de base s’effectue.

Ubuntu_Server_904_14

Créer un utilisateur, par exemple l’utilisateur Administrateur avec le nom d’utilisateur administrateur (ne pas utiliser le nom d’utilisateur admin car il s’agit d’un nom réservé sur Ubuntu 9.04). ATTENTION!! ce n’est pas le login mais le nom affiché, même si celui-ci peut être identique.

Ubuntu_Server_904_15

Ici vous pouvez rentrer le nom de login. Comme il est déconseiller d’utiliser le super-utilisateur root pour l’administration des serveurs, il faut créer un autre utilisateur servant à cette tâche.

Ubuntu_Server_904_16

Saisir le mot de passe de votre utilisateur, une confirmation sur un deuxième écran vous sera demandé.

Ubuntu_Server_904_17

Si le mot de passe est trop faible, un message d’avertissement apparaît, vous invitant à en saisir un nouveau. Pour ce tutoriel je garde mon mot de passe faible.

Ubuntu_Server_904_18

Depuis les nouvelles versions d’ubuntu et afin d’améliorer la sécurité de votre compte utilisateur, il est possible de chiffrer votre espace personnel, personnellement je ne l’utilise pas.

Ubuntu_Server_904_19

Ensuite, le gestionnaire de paquets APT sera configuré. Laissez la ligne Mandataire HTTP vide, sauf si vous utilisez un serveur proxy pour se connecter à l’Internet.

Ubuntu_Server_904_20

Comme je suis un peu vieux jeux, j’ai sélectionné Pas de mises à jour automatiques pour garder le contrôle de mon serveur. Bien sûr, c’est à vous de choisir ce que vous voulez.

Ubuntu_Server_904_21

Ici vous pouvez sélectionner des paquets pour installer directement un serveur DNS, Web, … Volontairement je ne sélectionne rien, car comme les mises à jour je préfère garder un contrôle total sur mes installations. Un tutoriel suivra sur l’installation d’OpenSSH pour prendre la main de mon serveur depuis windows avec Putty dans la Partie 2 du tutoriel.

Ubuntu_Server_904_22

L’installation du système de base est maintenant terminée. Retirez le CD-ROM d’installation du lecteur de CD-ROM et cliquez sur Continuer pour redémarrer le système.

Ubuntu_Server_904_23

Vous pouvez maintenant vous connecter sur votre serveur Ubuntu. Le paramétrage de base de votre serveur arrive dans un deuxième tutoriel.

That’s All.

Difficulté : Intermédiaire
Modification :
Crédits : cet article est largement inspiré du site HowtoForge.com . De plus je remercie le site Ubuntu-fr pour la définition de LVM.


  

5 Potins

  1. J’ai le même problème que toi donc j’ai mis la 9.04 ça fonctionne

  2. Bonsoir, je viens de lire votre tuto, et j’ai un soucis.
    J’ai un P4 2,8ghz, 1Go de ram, et je souhaite mettre ubuntu server dessus. Le problème c’est que j’ai essayé de mettre la LTS 10.4, et rien a faire, sur 3 dd différents, je finis l’installation, mais quand je reboot, je n’ai pas de shell, mon écran s’eteint… Une idée de ou vient le problème ?
    Cordialement.

  3. Bonjour,

    Effectivement je viens de télécharger le Full Circle 31, et il y a des ressemblances avec mon tutoriel, qui est quand même plus dense :).

    Apparemment nous avons les mêmes sources d’inspirations le site HowtoForge qui est un site très instructif sur le monde libre et qui propose de très bons tutoriels mais en anglais.

    En espérant avoir répondu à ta question ?

    Cordialement le Webmaster.

  4. Euh !? Par contre y’a quelque-chose qui cloche.

    Comment ce fait t-il que ce tuto soit un copier/coller de celui de FullCircle Magazine N°31 ?

  5. Salut. Je découvre ce site.

    Tuto sympa. Je connaissais pas LVM. Merci pour les explications.

    Hop –> Into my RSSFeed

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

eleifend leo pulvinar vulputate, elit. Aenean mattis leo.
QuickTutoriel

GRATUIT
VOIR