Home / OS / Linux / Comment mettre à jour Ubuntu 16.04 LTS à 18.04 LTS en utilisant le terminal.

Comment mettre à jour Ubuntu 16.04 LTS à 18.04 LTS en utilisant le terminal.

Ubuntu recommande de mettre à jour une installation serveur en utilisant la commande do-release-upgrade. Cette commande fait partie du paquet update-manager-core, elle n’a aucune dépendance graphique et est installée par défaut. Ce tutoriel vous montre comment utiliser la méthode de mise à jour recommandée pour Ubuntu Linux 16.04 LTS.

Comment passer d’Ubuntu Linux 16.04 à 18.04

Tapez la commande apt ou la commande apt-get pour mettre à jour le système existant :

# sudo apt update
# sudo apt upgrade

Avant de migrer ubuntu vers une version supérieure, il faut que son système de base soit à jour.

Si Linux à mis à jour son noyau vous devez redémarrer votre serveur.

# sudo reboot

Si vous avez un pare-feu fonctionnant sur ufw, ouvrez le port ssh 1022 en utilisant la syntaxe ufw ci-dessous. Ce port sera ouvert pendant la mise à jour au cas ou elle échouerait pour prendre la main sur votre serveur.

# sudo ufw allow 1022/tcp comment 'Temp open port ssh tcp port 1022 for upgrade'

Comment passer à Ubuntu 18.04 LTS en utilisant la fonction do-release-upgrade.

Le processus d’upgrade de Ubuntu est très simple. Mais n’oublier pas que cette manipulation est risquée. Avant chaque mise à jour assurez-vous d’avoir une sauvegarde du serveur ou un snapshot si c’est une machine virtuelle.

Utiliser cette line de commande pour faire la migration vers une version supérieure :

# sudo do-release-upgrade

Fonction do-release-upgrade pour passer à une version supérieure d'Ubuntu

Si lors de la saisie de la commande ci-dessus, vous avez cette erreur :

# -bash: do-release-upgrade: command not found

L’erreur « Command not found » indique que l’outil de mise à niveau n’est pas installé sur votre système ou votre serveur dans le cloud. Ce problème arrive lorsque vous ou votre fournisseur d’hébergement utilisés une image minimale d’Ubuntu Linux 16.04 LTS pour construire votre serveur en nuage.

Pour installer l’outils de mise à jour, il saisir la commande suivante :

# apt install ubuntu-release-upgrader-core

si la commande do-release-upgrade n'existe pas il faut l'installer par le gestionnaire de paquets

Suivez maintenant les instructions à l’écran. Pendant la procédure de mise à niveau, vous pouvez être encouragé à remplacer le fichier de configuration grub ou ssh existant. Veillez à choisir de conserver la version existante pour éviter les problèmes.

Processus de changement de version de Ubuntu

Processus de changement de version de Ubuntu

Les différents fichiers constituant la mise à jour vers la nouvelle version LTS 18.04 sont effectués. Cela peut durer de longues minutes. Tout dépend de votre connexion Internet.

En fonction des logiciels que vous avez installé, on peut vous demander de valider des modifications de fichiers. Exemple ici avec la configuration d’un serveur SMTP pour l’envoi de rapports Fail2Ban.

Modification de fichiers existants lors d'une montée de version Ubuntu. Répondre non la plupart du temps pour conserver l'existant.

Lorsque vous ne savez pas, il faut répondre non, afin de conserver le fichier existant. Ici j’ai choisi de rien modifier aux caractères du clavier et autres symboles.

Modification de fichiers existants lors d'une montée de version Ubuntu. Répondre non la plupart du temps pour conserver l'existant.

Je conserve la configuration du fichier bash.bashrc et le choix par défaut N me convient parfaitement.

Modification de fichiers existants lors d'une montée de version Ubuntu. Répondre non la plupart du temps pour conserver l'existant.

Après un certain temps, vous verrez le message « La mise à niveau du système est terminée ».  Puis, appuyez sur y pour redémarrer votre système afin de charger les mises à jour du noyau et du système d’exploitation de votre serveur.

Il faut bien compter une bonne heure pour monter en version. Cela sans compter les tests de bon fonctionnement si vous avez des logiciels d’installés dessus comme Nextcloud, Portainer, Webmin, ….

Mise à jour de Ubuntu vers 18.04 LTS est finie

Maintenant il suffit de rebooter votre serveur pour finir l’installation.

Vérifications générales.

Comme toujours, après une mise à jour voici quelques vérifications à faire.

Connectez-vous à l’aide de la commande ssh :

# ssh user@your-ubuntu-server

Vérifiez la version du noyau Linux d’Ubuntu avec la commande uname

# uname -rms

vérifier la version du noyau d'Ubuntu avec la commande uname -rms

Assurez-vous que tous les ports nécessaires sont ouverts et fonctionnent avec la commande ss ou la commande netstat :

# sudo ss -tulpn
# sudo netstat -tulpn

Vérifier que tous vos ports soient bien en écoute suite à la mise à jour avec la commande netstat -tulpn

Utilisez la commande grep/egrep ou la commande tail/cat pour vérifier si les fichiers journaux contiennent des erreurs (voici quelques exemples de commandes) :

# dmesg
# tail -f /var/log/files
# egrep -i 'err|crit' /var/log/dmesg

Vérifier dans les journaux de log si il iy a des erreurs suite à la mise à jour

Vérifier la version de Ubuntu :

# lsb_release -a

Vérifier la version d'Ubuntu avec la commande lsb_release -a

Supprimer l’accès au port SSH 1022 :

Lors de la mise à jour un port secondaire a été ouvert par le process de mise à jour de Ubuntu sur le port 1022 (accès SSH), pour avoir accès à la machine si le process SSH (port 22) arrivé à planter.

# netstat -tulpn
# kill num_pid

Supprimer le port 1022 créé lors de la montée en version de Ubuntu

Vérifications spécifiques.

Dans cette section je vais vous faire un petit retour sur expérience de la mise à jour de mon serveur VPS. J’utilise quelques utilitaires qui ont demandés de mettre les mains dans le cambouis.

Nextcloud.

Voici le message d’erreur, que j’ai eu lorsque j’ai testé mon instance Nextcloud. Aie, les « locales » en ont pris un coup.

Nextcloud, utilise PHP-FPM qui est l’une des nombreuses façons d’utiliser PHP, qui fait partie de l’ensemble Apache Mysql PHP sur vos systèmes d’exploitation. Ce module optimise l’utilisation de PHP.

Modification des paramètres régionaux dans PHP

J’ai dû modifier le fichier /etc/php/7.1/fpm/php.ini, l’instruction intl.default_locale. J’ai spécifié les paramètres régionaux.

N’oubliez pas de redémarrer le service php-fpm après cette modification.

# service php7.1-fpm restart

Les dépôts.

Il semblerait que plusieurs dépôts aient été supprimés de mes sources, notamment ceux de webmin.

Voici comment les rajouter pour faire la mise à jour du logiciel.

# wget -q http://www.webmin.com/jcameron-key.asc -O- | sudo apt-key add -
# add-apt-repository "deb [arch=amd64] http://download.webmin.com/download/repository sarge contrib"

Rajouter des dépôts dans le fichier sources.list de Ubuntu

Pensez bien à vérifier votre fichier sources.list après une mise à jour. Il se trouve dans le répertoire /etc/apt/.

That’s All.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ante. dolor. ut ut dolor ipsum consequat. Praesent facilisis
7 Partages
Partagez4
Tweetez2
Enregistrer1
Partagez
Partagez
Pocket
Print