Découvrez le métier de courtier.

Le courtier est un intermédiaire clé dans le système financier. Sa fonction principale est de contacter les acheteurs et les vendeurs de biens. En d’autres termes, le courtier est un lien entre l’offre et la demande en bourse. Ainsi, les gens ordinaires peuvent investir leur argent dans de grandes entreprises et / ou des projets, même s’ils n’ont pas de connaissances spécialisées en bourse.

Caractéristiques du courtier en bourse

Caractéristiques du courtier en bourse

Voici quelques fonctions du métier de courtier :

  • C’est une tâche qu’une personne physique ou morale peut accomplir.
  • Pour fonctionner, il nécessite l’autorisation de l’organisme de réglementation respectif.
  • Cette procédure nécessite diverses exigences telles qu’un âge minimum, un certain niveau d’instruction, une preuve de connaissances financières, entre autres.
  • Un courtier est sous surveillance permanente. Ainsi, le régulateur demande la présentation périodique des états financiers. De même, le maintien d’un montant minimum de fonds propres et / ou de liquidités est requis.
  • L’agent perçoit une commission variable qui dépend des opérations effectuées. De plus, vous pouvez recevoir une commission fixe qui n’est pas soumise à des résultats. Tout ce qui précède est établi dans le contrat de courtage entre l’agent et son client.
  • Les clients peuvent être des investisseurs ou des entités (publiques ou privées) recherchant un financement en bourse.
  • D’une part, si le client est un émetteur, l’agent favorise le placement d’actions, d’obligations ou d’autres instruments. Après le lancement de l’offre publique, le courtier diffuse des informations sur les nouveaux titres afin d’obtenir des acheteurs.
  • En revanche, si le client est un investisseur, l’intermédiaire gère son patrimoine. Votre objectif sera de rechercher des opportunités pour générer des profits.
  • Le travail de l’agent ne se limite pas à l’opérationnel, mais implique un conseil permanent.

Cela dit, la loi relative à la performance et à la surveillance des agents de change peut changer d’un pays à l’autre. Par exemple, dans certains pays, la règle interdit de facturer des frais ou des commissions différents de ceux facturés par l’entreprise pour laquelle ils travaillent.

De plus, bien qu’il s’agisse de figures étroitement liées à la notion de courtier (et souvent utilisées comme synonymes), elles présentent des caractéristiques différentes selon le contexte dans lequel elles sont utilisées.

Choisir le meilleur courtier en bourse

Voici quelques facteurs à prendre en compte pour le choix du meilleur courtier en bourse :

  • Tout d’abord, il faut vérifier si l’agent est autorisé à opérer.
  • Un indicateur clé est les résultats que l’agent a obtenus pour d’autres investisseurs. Ceci, en tenant compte du fait qu’à court terme, le marché financier peut subir des pertes. En ce sens, il est préférable d’évaluer les données sur plusieurs années et de ne pas s’arrêter à une seule période.
  • Conformément à ce qui précède, il est important de savoir dans quelle mesure l’agent est précis dans ses prévisions de marché. Plus vous avez réussi dans le passé, plus vous générerez de bénéfices pour vos clients.
  • Une autre variable à considérer est l’expérience. Plus le courtier est en affaires depuis longtemps, plus sa connaissance du domaine financier est grande.
  • Une donnée supplémentaire, mais non moins pertinente, concerne les marchés sur lesquels le courtier opère. Ceci, afin d’assurer la coïncidence avec les intérêts du client. Par exemple, pour investir à la Bourse de Londres, un agent autorisé sur ce marché est nécessaire.

Aujourd’hui, choisir un courtier est beaucoup plus facile qu’avant. Avec l’aide d’Internet, en quelques clics, tout investisseur potentiel peut choisir en fonction de ses propres préférences et besoins.

signature manuelle Guillaume

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *