Home / Insolite / Les conventions obsèques, le nouveau modèle numérique.

Les conventions obsèques, le nouveau modèle numérique.

Aujourd’hui, un article un peu différent. Mais comme quoi on peut faire des tutoriels sur tout, même sur l’improbable: les conventions obsèques.

Car un décès survient bien souvent sans prévenir et qu’il laisse les proches du défunt dans un fort désarroi émotionnel et avec aucune préparation financière, la prévoyance de tout un chacun appelle à la souscription d’une convention obsèques au cours de sa vie.

Mais alors que, à l’instar d’une grande majorité des contrats d’assurance, les différents types de contrat et les différentes offres inhérentes sur le marché vous laissent dubitatif sur le choix à effectuer, il convient de ne pas choisir au hasard votre convention obsèques et tenter de faire appel aux connaissances de professionnels du marché.

Alors qu’actuellement la durée moyenne de vie se positionne à 75-80 ans pour les pays développés et qu’un décès imprévu peut toucher aussi bien un homme de 37 ans qu’une femme de 86 ans, la souscription d’une convention obsèques au plus tôt dans sa vie est le meilleur moyen d’éviter à vos proches des tracas financiers qui viendraient se supplémenter aux tracas émotionnels que votre départ engendrera.

Mais devant les différentes formules de convention d’obsèques proposées, il convient de se poser les bonnes questions au point de vue de votre situation actuelle afin de piocher celle qui vous conviendra au mieux.

Les différents modèles d’action des conventions d’obsèques.

Premièrement et avant de se questionner sur le mode de paiement qui vous conviendra pour votre convention obsèques, il est important de se pencher sur les différences d’activation possibles qui vous sont proposées. Il existe deux formules distinctes pour l’activation de votre contrat : l’assurance obsèques en prestations ou l’assurance obsèques en capital.

  • L’assurance obsèques en prestations : option la plus demandée actuellement, elle permet au souscripteur de choisir et préparer de lui-même les étapes à mettre en place à sa mort tout en désignant l’opérateur funéraire. Ces étapes sont entre autres le déroulement de la cérémonie, le choix des fleurs, du corbillard ou du cercueil, la prise en charge immédiate de la paperasse administrative, etc…
  • L’assurance obsèques en capital : elle consiste et permet tout simplement à la famille de et à demander le versement immédiat à l’assureur d’un capital pré-défini par le souscripteur à la souscription

Les différents modes de paiement pour votre convention obsèques.

Il vous est possible de vous acquitter du montant de votre convention obsèques selon trois modes : le versement unique, le versement mensuel à plafond défini et la cotisation viagère. Notez que chacun de ces modes peut voir un rachat de contrat (ré-acquisition d’une partie du capital total) ou la mise en réduction du contrat (l’arrêt de la cotisation et assurance au prorata de versements totaux) à tout moment à la demande du souscripteur.

  • Le versement unique : vous décidez à la souscription du montant qui sera versé à votre décès et l’acquittez en un seul versement. Ce capital générera des intérêts dont le montant subit une variance notable en fonction des assureurs. Il n’existe pas une prédisposition d’âge pour cette méthode de versement, bien qu’il soit plus judicieux d’y souscrire après 50 ans.
  • Le versement mensuel à plafond défini : comme son appellation le laisse deviner, vous vous acquittez simplement d’un versement mensuel jusqu’à l’atteinte du montant désiré. Les montants ainsi que la durée des versements sont prévus à la souscription et choisis en fonction de plusieurs facteurs tels que votre âge, le montant souhaité et votre capacité d’épargne. Ce moyen de paiement est à privilégier pour les jeunes souscripteurs bien qu’il ne soit pas contre-indiqué pour les personnes âgées.
  • La cotisation viagère : vous vous acquitterez d’un montant prédéfini à l’assureur jusqu’à votre décès. De par son côté indéfini, ce mode de versement est à privilégier pour les personnes de plus de 60 ans, si ce n’est 70 ans.

Faites appel à convention-obsèques.info pour vous aider à choisir.

Bien que les éclaircissements ci-dessus peuvent déjà vous aider à arrêter votre choix final sur le type de contrat que vous désirez, il n’en reste néanmoins que le marché grouille de plusieurs assureurs vous le proposant. Ces derniers, avec des conditions et des montants de cotisations spécifiques, peuvent encore une fois vous laisser dubitatif sur la meilleure option dans votre cas.

C’est dans ces moments qu’il faut faire appel à un comparateur d’assurance, peut être la bonne idée qui fera toute la différence. Convention-obsèques.info, comparateur d’assurances obsèques vous aide gratuitement dans ce choix cornélien. Comment ? Très simplement !

Rendez-vous dés maintenant sur l’article suivant : tuto sur comment savoir quelle est la meilleure convention obsèques du marché actuellement.

Il vous suffit ensuite d’y remplir en quelques minutes seulement et gratuitement le questionnaire en ligne qui permettra de connaître votre situation en détail. Un des professionnels dans le marché des conventions obsèques se chargera de consulter votre dossier dans l’instant et vous rappellera pour vous proposer les meilleures solutions adaptées à votre profil.

Vous restez bien entendu totalement libre de suivre les indications ou de choisir seul le contrat qui aura l’honneur de retenir votre attention. Gratuit, des conseils professionnels et une liberté d’utilisation totale, il serait dommage de ne pas en profiter !

Voici maintenant une infographie, qui résume le texte ci-dessus :

Voici une autre infographie sur ce que choisisse les familles sur Internet :

That’s All.

  

1 potin

  1. Bonjour

    Et oui, même si c’est loin (enfin je vous le souhaite), pensez à sa disparition et à son impact sur vos proches en très important.

    En finance personnelle, je conseille de mourir sans le sou; c’est à dire de faire en sorte que lorsqu’une personne décède, elle n’est rien à laisser derrière elle.

    Un exemple avec l’héritage: laissez une maison à vos descendants est plus un poids pour eux qu’une bénédiction: il vont devoir la partager et l’entretenir, ou bien la mettre en vente. Autant de complication à venir.

    Autant vendre votre maison en viager, donner le prix de vente à vos héritiers et vivre avec la rente (pour ceux qui connaisse le système). Vos proches ont besoin de vous et de votre aide lorsque vous vivez, pas lorsqu’ils ont construit leur vie et que vous mourez. Aidez les de votre vivant, et partager de bons moments avec eux.

    Ne laissez que des souvenirs heureux derrière vous. La perte d’un proche est très douloureux, autant évitez un maximum de paperasse lorsque cela arrive.

    Et une convention obsèques va dans ce sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9581b4bd770cb38ca42801a0186da3d8=====