Pompe à chaleur à 1€ : la clé de la rénovation énergétique.

Dans le cadre de son plan de relance, le gouvernement propose de plus en plus de solutions pour permettre aux ménages de réaliser des travaux de rénovation énergétique, notamment le remplacement d’une chaudière gaz ou à fioul par une pompe à chaleur. Retrouvez la liste des aides financières à l’installation d’une pompe à chaleur.

Des aides financières pour motiver la rénovation énergétique

Des aides financières pour motiver la rénovation énergétique et acheter une pompe à chaleur

Parmi ces aides, MaPrimeRénov’ a une place particulièrement importante puisqu’elle permet à la majorité des ménages de bénéficier d’aides et subventions pompe à chaleur dans le cadre de leurs travaux.

L’objectif est notamment d’encourager la combinaison de plusieurs travaux permettant l’amélioration des performances énergétiques d’un logement afin à terme de réduire drastiquement la consommation en énergie des logements français.

Ainsi, dans le cadre de MaPrimeRénov’, un forfait permet de financer une rénovation globale à hauteur de 7 000€ pour les ménages aux revenus intermédiaires et 3500 € pour les ménages aux revenus élevés. Le montant des bonifications, et de la prime en général, est forfaitaire selon le montant des revenus fiscaux de référence du ménage.

Parmi les travaux pris en charge par MaPrimeRénov, vous retrouverez notamment les travaux de remplacement de chaudière à gaz ou à fioul (installation de pompe à chaleur ou de poêle à granulés notamment). Ainsi que les travaux d’isolation thermique et certaines bonifications selon le résultat énergétique des travaux.

Par exemple : faire passer le résultat du Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) de votre logement au score A ou B, grâce aux travaux que vous réalisez, vous permet d’obtenir une bonification. Voici toute la liste des aides et subventions pompe à chaleur disponibles pour 2021.

En quoi une pompe à chaleur est-elle une solution à la rénovation énergétique ?

En quoi une pompe à chaleur est-elle une solution à la rénovation énergétique ?

De par son fonctionnement, une pompe à chaleur permet d’économiser de l’énergie. En effet, le principe de fonctionnement d’une pompe à chaleur est basé sur une boucle thermodynamique.

Cette boucle fonctionne à partir d’un liquide caloporteur circulant dans l’unité extérieure. Le liquide basse pression s’évapore d’abord dans un évaporateur où il est en contact avec l’air extérieur. Il passe ensuite dans un compresseur qui augmente sa température en augmentant la pression.

Il est par la suite transféré vers un condenseur qui le fait passer à l’état de liquide haute pression. Enfin, un détendeur refait descendre la pression du liquide caloporteur qui est ensuite renvoyé dans l’évaporateur afin de reprendre son cycle.

L’air chaud dans le condenseur est transmis dans le logement via un système de gaines de soufflage (pour les pompes à chaleur air-air) ou directement dans l’eau du circuit de chauffage (pour les pompes à chaleur air-eau). La pompe à chaleur ne consomme de l’énergie que pour faire fonctionner le compresseur.

Ainsi, si votre pompe à chaleur a un COP (Coefficient de Performance) de 3.4 pour une température d’évaporation de 7°C, elle n’aura besoin que de 1kWh d’électricité pour produire 3.4 kWh d’énergie thermique lorsque la température extérieure est de 7°C.

signature manuelle Guillaume

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

velit, consectetur pulvinar Curabitur ut sit Donec odio