Home / Multimédia / Quels critères pour choisir son appareil photo numérique.

Quels critères pour choisir son appareil photo numérique.

Ces dernières années, l’appareil photo numérique a remplacé l’argentique dans les foyers. Ces nombreux avantages comme la : prise en main aisée, possibilité de visualiser ses clichés directement sans les développer, de les effacer et de les stocker sur un ordinateur ou carte une mémoire. La pratique de la photographie change et devient accessible au commun des mortels. Face à de multiples modèles, trouver l’appareil adapté à vos besoins nécessite de prendre en compte différents critères que nous détaillerons dans ce tutoriel.

Avant de choisir votre appareil vous devez vous demander quelle utilisation vous allez en faire. Généralement nous pouvons les regrouper en trois catégories :

nikon_1

  • Le compact (La photo numérique pour tous. Il est idéal pour les souvenirs familiaux, photos de vacances, événements à immortaliser… Le compact est l’appareil photo le plus accessible tant au niveau de la prise en main que du rapport qualité/prix.)
  • Le bridge (Il dispose d’un zoom puissant, un objectif de qualité, des fonctionnalités étendues. Le bridge rassemble une catégorie d’appareils photo « hybrides » entre le compact et le reflex. Plus puissant qu’un compact mais également plus souple d’utilisation et moins onéreux qu’un reflex, le bridge représente une alternative intéressante tant en terme de prix que de performances.)
  • Le reflex (L’appareil photo professionnel pour des clichés de grande qualité. Les performances du reflex en font un appareil de choix par excellence pour ceux qui recherchent la perfection de l’image.)

nikon_2

Si vous êtes fan, comme moi des appareils Nikon, vous verrez qu’il ne déroge pas à la règle avec sa gamme d’appareil :

  • Nikon Coolpix (équivalent au compact)
  • Nikon 1 (équivalent au bridge)
  • Nikon Reflex (équivalent au reflex)

Maintenant les critères qu’il faut regarder lors de l’achat d’un APN (Appareil Photo Numérique) :

La plage de focale, cet indice est primordiale. Plus la focale d’un objectif commence bas, plus celui-ci voit large. Cette notion s’exprime en millimètres, par exemple 36-105mm (point de départ et point d’arrivée). Tout photographe recherche le grand angle. Avoir un grand-angle permet de prendre des photos dans des environnements restreints, une famille dans un appartement, un groupe ou encore un paysage par exemple. On parle de grand angle lorsque la focal minimum est en dessous de 35mm.

nikon_3

Le téléobjectif (=zoom), celui-ci est généralement exprimé en grossissement (X10 par exemple). Un zoom X 3 est largement suffisant pour les photos du quotidien. Il est important de bien dissocier le zoom optique et le zoom numérique. Seul le zoom optique compte. Le zoom numérique fait une interpolation des pixels ce qui dégrade très fortement la qualité de la photo.

Le stabilisateur, cette fonction trouve toute son utilité lorsque vous utilisez votre zoom au maximum, difficile de ne pas trembler. Il existe trois types de stabilisateurs. Choisissez sans réfléchir le stabilisateur optique, il est intégré au zoom et compense les mouvements lors de la prise de vue. Le stabilisateur intégré au capteur moins performant et enfin le stabilisateur numérique ou électronique il vous force à utiliser une sensibilité très élevée

le temps de latence, c’est l’écart entre le moment ou vous appuyer sur le déclencheur et ou la photo est prise. Plus il est court mieux sait. Généralement on ne trouve pas trop de mesure sauf sur des sites très technique. Cet indice dépend de plusieurs paramètres comme le type de carte SD mais aussi du temps de mise au point de certains appareils. Pour en avoir le cœur net demander à votre revendeur de tester l’appareil avant de l’acheter. N’oublier pas dans ce cas d’amener votre carte SD.

La sensibilité (indice d’exposition), la sensibilité détermine la qualité des images en basse lumière. Généralement cet indice est exprimé en ISO. Tous les capteurs sont fabriqués pour fonctionner avec un indice d’exposition nominale de 80 ou 100 ISO. Si vous utilisez votre appareil avec des sensibilités supérieures la qualité de votre image sera dégradée. Ce qu’il faut retenir, plus l’indice d’exposition est haut plus l’image contiendra du bruit numérique.

Qualité de l’image en fonction des sensibilités :

nikon_4

Quelques petits plus à vérifier :

  • Vous pouvez aussi vous attardez sur les réglages débrayables appelé aussi PASMP (automatique) A (priorité à l’ouverture) S (priorité à l’ouverture) M (manuel). Ces réglages jouent sur deux paramètres l’ouverture du diaphragme et la vitesse d’obturation, paramètres essentiels de l’exposition.

nikon_5

  • la possibilité d’enregistrer au format RAW. Le format RAW conserve toutes les données de l’image (luminosité, contraste, tonalités de couleurs, ..) par rapport au format JPEG qui compresse les photos. Le format RAW n’est pas une image, c’est ensuite à vous lors du développement numérique de dire ce que vous voulez appliquer comme paramètres pour ensuite créer votre image au format JPEG, PNG, …

nikon_6

Au milieu de tous ces paramètres à contrôler lors d’un achat d’un APN voici quelques-uns sur lesquelles il n’est pas nécessaire de s’attarder :

  • La marque : vous pouvez avoir des préférences (comme la mienne avec Nikon) suite à une bonne expérience, à un design particulier mais l’arrivée de petits nouveaux sur le marché change la donne. Comme Panasonic qui est devenu un des leaders en peu de temps.
  • La résolution : 6 Mega pixel sont largement suffisants. Du moins pour des tirages classiques n’excédant pas 20×30.
  • Le viseur optique : avec la taille des écrans de prise de vue toujours plus grande, le viseur optique devient gadget. Il peut être utile dans le cas d’une forte luminosité extérieure.
  • La compacité : mieux vaut choisir un appareil plus volumineux mais aussi mieux construit. La miniaturisation a ces limites qui oblige souvent les constructeurs à des compromis sur la qualité optique par exemple.

Bref, comme vous pouvez le constater l’achat d’un APN n’est pas simple et est souvent l’affaire de goût. Avec ces quelques points de contrôles vous éviterez ainsi les arnaques et rendra votre analyse plus pertinente.

That’ s All.

  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

odio Phasellus efficitur. neque. non id commodo elit.
QuickTutoriel

GRATUIT
VOIR