Home / Bureautique / Wordpress / Les méthodes de sécurité avancées pour un utilisateur de WordPress.

Les méthodes de sécurité avancées pour un utilisateur de WordPress.

De nos jours, un utilisateur de WordPress, et plus particulièrement s’il est professionnel, peut s’exposer à des risques de piratage lourds de conséquences. Quelles sont ces menaces et que peuvent-elles provoquer ? Comment se protéger efficacement ? Cet article présentera toutes les méthodes de sécurisation ainsi que les avis sur NordVPN à ce sujet.

Pourquoi se protéger en utilisant WordPress ?

Tout comme l’ensemble des softwares sur le web, le logiciel WordPress comporte des failles de sécurité. Celles-ci sont régulièrement corrigées afin de rassurer ses utilisateurs. Néanmoins, avec une moyenne de 50 000 tentatives de phishing par semaine, la fuite de données reste une probabilité inquiétante (argument fréquemment retrouvé parmi les avis sur NordVPN).

Pourquoi se protéger en utilisant WordPress ?

Si les internautes « amateurs » n’y stockent que de simples fichiers, d’autres professionnels s’inquiètent pour leurs données sensibles (informations bancaires, profils des clients…). Le fameux piratage de l’entreprise Target (en 2013) est d’ailleurs un des exemples les plus inquiétants. Sans ransomware, les hackeurs avaient ainsi revendu leur « butin » au marché noir.

Toutefois, un grand nombre d’utilisateurs de WordPress sous-estiment ces dangers… Avant de se retrouver eux-mêmes concernés. Plusieurs moyens de protection vous permettront d’éviter la consultation, le vol ou la suppression de vos données.

Assurer une protection optimale sans codage

Maintenir WordPress à jour
La première méthode de cet article consiste à mettre à jour WordPress dès qu’une actualisation du logiciel est disponible. Sans ces updates, une version obsolète contenant des failles de sécurité peut rapidement devenir un problème majeur.

Préférer des mots de passe complexes
Comme pour l’ensemble des services sur le web, il est vivement conseillé de créer un mot de passe complexe. Bien que cela puisse être plus facile à mémoriser, le choix d’une date de naissance, par exemple, réduit considérablement la sécurisation du compte.

Assurer une protection optimale sans codage de WordPress

Sauvegarder la base de données
Sauvegarder la base de données n’empêchera pas une intrusion. Cependant, ce procédé reste vivement recommandé contre la perte de données provoquée par un hackeur.

Se connecter depuis un VPN
Reconnu comme une solution « miracle », un VPN crypte les données et empêche la localisation. De ce fait, les menaces de tracking et phishing seront très fortement minimisés. Les réseaux privés virtuels font partie des moyens les plus radicaux pour assurer une protection sur le web.

Les plugins pour plus de sécurité
Certains plugins permettent d’optimiser la protection de la base de données. Il est cependant conseillé de vérifier la fiabilité du programme sélectionné avant de procéder à une installation.

Sécuriser WordPress grâce au codage

Les astuces présentées dans ce paragraphe nécessitent quelques connaissances en programmation. Bien appliquées, elles deviendront redoutables contre les cyber-attaques.

Configurer un nom d’utilisateur
Autrefois prédéfini comme « admin », la création d’un nom d’utilisateur est désormais obligatoire. Pourtant, par manque d’inspiration, de nombreux internautes décident de conserver cet identifiant. Or, un choix original rendra plus complexe une tentative d’intrusion.

Empêcher l’exécution de fichiers PHP
Empêcher l’exécution de fichiers PHP est une autre méthode pertinente contre les cyber-attaques. Pour cela, il suffit d’ajouter dans le dossier wp-content/uploads ces quelques lignes de code :

<files *.php>
deny from all
</files>

Déconnecter les utilisateurs inactifs
Une astuce efficace consiste à paramétrer une déconnexion automatique des utilisateurs inactifs. En cas de hacking, un « kick » éjectera la personne indésirable après quelques secondes. Le plug-in Idle User Logout sera ici une parfaite solution pour profiter de cette fonctionnalité.

Quelques astuces pour limiter les risques de Cyber Attaque sur WordPress.

Le contrôle des tentatives de connexion
Sans limite de tentatives de connexion, l’éventualité d’une intrusion reste élevée. Le téléchargement d’un plugin est indispensable pour remédier à ce paramétrage initial (Login LockDown est sans doute le plus populaire dans ce domaine).

Une indexation dangereuse
Pour empêcher les pirates de visualiser l’ensemble d’une base de données, il est tout à fait possible de désactiver l’indexation. Pour y parvenir, il suffit d’ajouter cette ligne de code dans le fichier « .htaccess » (situé à la racine du site) :

Options - Indexes

WordPress et les réseaux privés virtuels : quels sont les avis sur NordVPN ?

En parcourant les avis sur NordVpn, de nombreux utilisateurs de WordPress confirment les résultats de cette méthode connexion. En profitant du cryptage des données entrantes et sortantes, la sécurité apportée est un véritable argument pour adhérer à ce type de service. De plus, l’anonymat procuré pourra devenir utile pour d’autres activités sur le web.

En conclusion ?

Après avoir consulté les avis sur NordVPN, la protection contre le piratage d’un compte WordPress semble évidente. En suivant les méthodes de cet article, un utilisateur pourra réduire les risques et protéger efficacement sa base de données contre les hackers.

That’s All.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quis, felis odio fringilla suscipit velit, efficitur. quis amet, Nullam Lorem Praesent
7 Partages
Partagez2
Tweetez3
Enregistrer1
Partagez
Partagez1