Optimiser et sécuriser votre WordPress.

Comme je l’ai fait pour Windows et Linux, voici une nouvelle série d’astuces mais cette fois pour WordPress. Je trouve ce format beaucoup plus pratique que de faire un article de quelques lignes uniquement pour une astuce. Je vais donc référencer sur cette page toutes les astuces, tips que j’utilise régulièrement sur mon blog WordPress. A vos favoris pour optimiser et sécuriser votre WordPress.

Utiliser les MU plugins sous WordPress.

Un MU Plugin ou Must-Use Plugin pour « doit être utilisé », est un plugin à utiliser avant tous les autres. Les MU plugins se composent d’un seul fichier PHP dans lequel vous ajoutez du code et ils sont placés dans le répertoire wp-content de votre installation WordPress, dans le répertoire spécifique mu-plugins.

Un MU Plugin ou Must-Use Plugin pour "doit être utilisé", est un plugin à utiliser avant tous les autres.

Bien qu’ils apparaissent dans la liste des plugins installés, ils ne peuvent pas être désactivés, sauf en supprimant le fichier du plugin dans le répertoire idoine.

Bien qu’ils apparaissent dans la liste des plugins installés, ils ne peuvent pas être désactivés, sauf en supprimant le fichier du plugin dans le répertoire idoine

Un Must-Use plugin peut être une solution idéale pour :

  • régler vos Custom Post Types, vos Taxonomies, vos shortcodes
  • votre suivi Analytics
  • ou tous les autres morceaux de code (snippets) pas nécessairement “updatables” mais qui seront irrémédiablement perdus en cas de changement de thème.
  • utile si vous souhaitez modifier la partie admin de WordPress
Les avantages :

  • toujours activé par défaut, inutile de le faire via le panneau d’admin. Les utilisateurs ne peuvent pas les désactiver par erreur
  • activé simplement en uploadant le fichier dans le répertoire /mu-plugins/ et sans même avoir à ouvrir de session
  • chargé par le PHP, dans l’ordre alphabétique et avant tous les plugins standards et même avant le Core de WordPress.

Voici un exemple de plugins mu :

<?php
/* Plugin Name: Personnalisation WordPress
Description: Ensemble des fonctions globales de mon blog.
Version: 1.0
License: GPL
Author: Guillaume REYNAUD
Author URI: https://quick-tutoriel.com/
*/

#Désactivation de la vérification de l'email de l'administrateur
add_filter('admin_email_check_interval', '__return_false');

Voici un exemple de plugins mu

Retrouver les nouvelles modifications du fichier de Personnalisation WordPress sur mon compte GitHub : GitHub Quick-Tutoriel

Programmer la publication de vos articles sous WordPress.

Lorsque vous gérez un blog sous WordPress vous avez 2 possibilités pour publier un article, soit manuellement soit automatiquement. Voici comment utiliser cette fonction très pratique si vous n’êtes pas devant votre ordinateur. Vous pouvez programmer la publication d’un article afin qu’il soit publié à la date et à l’heure que vous avez choisi. Pour savoir comment faire suivez ces étapes.

Programmer la publication de vos articles sous WordPress.

Créer votre article comme vous en avez l’habitude. Puis ensuite déplacer votre souris vers la section Publier, situé à droite de votre écran et cliquer sur le lien Modifier de la phrase Publier tout de suite.

Vous verrez alors apparaître le jour et l’heure, que vous devez régler pour faire paraître votre article.

Vous verrez alors apparaître le jour et l’heure, que vous devez régler pour faire paraître votre article. Comme vous pouvez le voir sur cet exemple, mon article sera publié par WordPress le 27/03/2020 à 10h00. Lorsque c’est fait cliquer sur OK, attention NE PAS CLIQUER SUR PUBLIER.

Programmer la publication de vos articles sous WordPress.

Dans Publier un bandeau vous indique clairement que l’article est planifié avec la date et l’heure de parution. Dans la liste de vos articles les articles planifiés sont indiqués dans la colonne Date avec la date de parution et avec le mot clé Planifié.

Programmer la publication de vos articles sous WordPress.

Programmer la publication de vos articles sous WordPress.

Voilà maintenant vous pouvez préparer vos articles avant et les planifier quand vous le voulez. Très pratique cette fonction pour gérer les évènements d’un blog à l’avance.

Créer une page d’erreur base de données inaccessible sous WordPress.

Tout le monde connaît l’erreur 404, site inaccessible que l’on personnalise à souhait sous WordPress. Mais savez qu’il est possible de faire la même chose, si la base de données est en carafe.

Afficher une page d'erreur spécifique lorsque la base de données est inaccessible depuis WordPress.

Ce message d’erreur : Erreur lors de la connexion à la base de données. On l’a tous eu au moins une fois dans notre vie de bloggeur.

Nous allons donc voir comment réaliser une page d’erreur personnalisée lorsque sa base de données MySQL subit une défaillance. De plus nous verrons qu’il est possible d’envoyer un mail en cas de pépin.

Il suffit de créer un fichier db-error.php à l’intérieur du répertoire /wp-content/.

Création d'une page db-error.php sous WordPress

Ensuite éditer votre fichier et copier le code suivant :

Vous retrouver le code source de la page d’erreur sur ma page GitHub dans la rubrique Code-PHP.

Source de la page db-error.php

Vous trouverez des quantités de modèles de page sur Internet afin de personnaliser votre interface. Je vous conseille d’être sobre et précis dans l’énoncé du problème.

Voici ce que cela donne une fois enregistrée en cas de problème d’accès à MySQL :

erreur_mysql_wordpress_4

J’ai rajouté une option dans l’en-tête qui consiste à envoyer un mail en cas de problème. Cela peut être pratique pour être averti rapidement.
Le souci, si vous avez un blog à succès, à chaque rafraîchissement de la page, un mail va vous être envoyé et cela peut vite saturer votre BAL, ou pire blacklisté l’adresse mail indiquée dans le fichier. Donc à utiliser en toute état de cause et avec prudence.

Il est possible d'envoyer un mail si la base de données est en panne.

 L’intérêt de créer une page de ce type est triple :

  • Signaler au moteur de recherche que le site rencontre un problème temporaire (Erreur 503) et leur dire qu’ils peuvent réessayer de crawler le contenu plus tard.
  • Avertir le webmaster qu’il y a un problème de connexion à la base de données via le mail.
  • Informer les internautes. Au lieu d’avoir un message incompréhensible et rébarbatif, vous pouvez utiliser l’humour pour mieux faire passer la panne.

Source: http://wpchannel.com

That’s All.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

et, ut velit, pulvinar Donec amet, at vulputate, diam