Home / Smartphones / Android / Protéger nos enfants des dangers d’Internet : vaut-il mieux utiliser un keylogger gratuit, ou opter pour une application de surveillance à distance ?

Protéger nos enfants des dangers d’Internet : vaut-il mieux utiliser un keylogger gratuit, ou opter pour une application de surveillance à distance ?

De nos jours, beaucoup de personnes éprouvent le besoin de garder un certain contrôle sur la vie virtuelle de leur entourage. L’un des moyens pour y parvenir est l’installation d’un logiciel de surveillance à distance. Mais cette pratique soulève quelques questions, car on peut vite basculer dans l’atteinte à la vie privée. Nous allons donc creuser le sujet ensemble et voir ce que sont les keyloggers et les applications de surveillance à distance. Nous allons voir comment utiliser ces outils de façon tout à fait légale et comment en tirer tous les avantages possibles.

Keyloggers et applications de surveillance à distance : éléments de définition

A l’origine, un keylogger est un outil de surveillance qu’on installe sur ordinateur. L’enregistreur de frappe nécessite la présence d’un clavier, d’où le fait qu’il soit réservé aux ordinateurs. En installant un keylogger virtuel sur l’ordinateur de l’un de vos proches, vous êtes alors en mesure de contrôler l’usage qu’il fait d’Internet. Il présente l’avantage d’être invisible sous Windows et dans les navigateurs web.

Puis, des keyloggers téléphoniques, aussi appelées applications de surveillance à distance, sont apparus. Par soucis de clarté, nous conserverons l’expression « application de surveillance à distance » pour bien marquer la différence avec les keyloggers sur ordinateur. Ces applications fonctionnent comme les keyloggers, mais sont en général bien plus complètes. Celles-ci s’utilisent aussi bien sur PC, que sur smartphones Android et iPhone.

Keyloggers et applications de surveillance à distance : éléments de définition

Elles sont parfaitement invisibles sous Windows, Android et IOS. Celles-ci permettent de contrôler toute plateforme permettant d’interagir avec d’autres personnes ou de publier du contenu sur internet. Elles s’activent en toute discrétion chaque fois que la personne surveillée utilise une application particulière, ou chaque fois qu’elle tape des mots-clés spécifiques.

Pour être informé des interactions de vos proches, il vous suffit de sélectionner à quelle fréquence vous souhaitez recevoir les informations de l’appareil surveillé, et à quel endroit vous souhaitez les recevoir : dans votre boite mail, votre Dropbox…

Que dit la loi ?

La loi française autorise l’utilisation de logiciel de surveillance à distance, mais réglemente son usage. Il est donc tout à fait légal d’installer un tel outil. En revanche, il est illégal de l’utiliser sans prévenir préalablement la personne surveillée.

Lorsqu’une personne se rend compte qu’elle a été surveillée à son insu. Elle est en droit de déposer plainte contre vous. Si vous vous demandez si votre démarche rentre dans le cadre de la légalité française, n’hésitez pas à prendre contact avec un avocat.

Pour qui ?

Il existe deux principaux cas de figure dans lesquels on peut vouloir surveiller légalement l’appareil de quelqu’un d’autre : lorsqu’on est patron d’entreprise, ou lorsqu’on est parent.

En général, les patrons installent des keyloggers sur les ordinateurs de leurs employés, car cela les rassure sur différents aspects. Dans un premier temps, le keylogger permet de conserver des informations importantes en lieu sûr. Si l’ordinateur de travail d’un employé est volé ou égaré, les données sont sauvegardées ailleurs : sur une Dropbox, dans une boîte mail…

Il existe deux principaux cas de figure dans lesquels on peut vouloir surveiller légalement l’appareil de quelqu’un d’autre : lorsqu’on est patron d’entreprise, ou lorsqu’on est parent

Dans un second temps, le keylogger permet au patron de suivre à distance la façon dont transitent les informations importantes concernant les projets de travail entre les employés. Le keylogger est alors un moyen pour le patron de se rassurer sur le bon fonctionnement de son entreprise, sans rôder en permanence autour de ses employés et sans leur mettre de pression inutile.

Le climat de travail est apaisé, mais le patron conserve un certain degré de contrôle sur ce qu’il se passe au sein de sa société. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les lois de certains pays européens autorisent les patrons à surveiller leurs employés sur le lieu de travail.

Parmi les utilisateurs de logiciels de surveillance à distance, on trouve également les parents. A force d’entendre les médias alerter sur les dangers que les enfants peuvent rencontrer en ligne, les parents veulent protéger leur progéniture. On peut vite se sentir désemparé face aux nombreux dangers d’Internet, et ne pas savoir comment protéger son enfant de tout cela. Les instruments de surveillance à distance sont un bon moyen de garder à l’œil l’utilisation d’Internet des enfants.

Vaut-il mieux utiliser un keylogger gratuit, ou une application de surveillance à distance payante ?

L’un des rares avantages que l’on peut attribuer à la plupart des keyloggers est qu’ils sont gratuits. Mais cet avantage en est-il réellement un ? Si sur le papier cela représente un point positif, les keyloggers sont souvent incomplets. La qualité d’un service se reflète souvent dans son prix : lorsque c’est gratuit, c’est souvent moins qualitatif. La principale limite mise en avant est l’utilisation cantonnée aux seuls ordinateurs Windows. Les postes tournant sous Linux ou sous Mac, ainsi que les téléphones passent donc entre les mailles du filet.

C’est là qu’une application comme mSpy devient pratique. Elle fonctionne sur les PC, mais aussi sur les smartphones Android et iOS. De plus, elle est compatible avec tous les autres services ou applications de l’appareil surveillé.

Vaut-il mieux utiliser un keylogger gratuit, ou une application de surveillance à distance payante comme Mspy

Si vous avez besoin de contrôler, par exemple, tous les échanges de votre enfant. Cette application est nettement plus intéressante qu’un keylogger gratuit puisque tous les réseaux sociaux et toutes les plateformes de discussions seront surveillés. Pour avoir un meilleur service, il faut parfois être prêt à mettre quelques euros de plus. Surtout lorsqu’il s’agit de la sécurité d’un enfant. Une application comme mSpy n’est pas onéreuse.

Si vous prenez en considération le fait qu’elle puisse protéger votre enfant d’un danger que vous ne soupçonnez peut-être même pas, son prix semble bien dérisoire par rapport aux bénéfices.

Une application comme mSpy aura des bénéfices à court ou long termes. A court terme, il peut s’agir d’une mesure de prévention. Lorsqu’un enfant se sait surveillé, il veille à avoir une utilisation d’Internet plus responsable. A long terme, ce type d’application vous permet de superviser à distance l’activité virtuelle des enfants. Sans que vous n’ayez besoin d’interrompre constamment vos tâches quotidiennes. C’est beaucoup moins contraignant pour vous d’utiliser mSpy, que de vous poster derrière votre enfant chaque fois qu’il attrape son téléphone ou qu’il se met sur ordinateur.

Comment faire usage d’une application comme mSpy ?

Dans un premier temps, nous vous rappelons que surveiller une tierce personne à son insu, peu importe qu’elle soit un membre proche de votre entourage, est illégal. Informez toujours la personne ciblée que vous envisagez d’utiliser un logiciel de surveillance à distance. Même si la personne concernée est mineure.

Dialoguez et informez votre enfant que vous garderez à l’œil tout ce qu’il publie ou envoie sur internet ou par message. Comme nous l’avons dit précédemment, cette première étape peut le décourager d’envoyer n’importe quoi, à n’importe qui.

De plus, en lui expliquant bien que vous faites cela pour le protéger, vous entrez dans une démarche de dialogue qui renforcera la confiance entre votre progéniture et vous-même. Au fil du temps, les applications de surveillance à distance comme mSpy peut vous permettre de partir sereinement en voyage d’affaires ou en week-end en amoureux, puisqu’en se sachant surveillé, votre enfant sera plus vigilant.

Gérer le contenu internet.

Soyez particulièrement vigilant avec les contenus sexuels, et rentrez tout mot-clé qui vous vient à l’esprit sur ce sujet. Chaque jour, des milliers d’adolescents envoient des photos d’eux partiellement ou complètement dénudés. Parfois à des connaissances, parfois à de parfaits étrangers rencontrés sur Internet. Les conséquences de tels envois peuvent être tragiques : chantage, extorsion d’argent pour acheter le silence de la victime, harcèlement, rencontres pédophiles, et parfois même suicide.

Comment faire usage d’une application comme mSpy ?

Si l’application vous prévient que votre enfant vient de rentrer des données personnelles le concernant sur Internet, comme votre adresse personnelle, son identité, ou sa date de naissance…effacez ces informations aussi vite que possible. Dans un second temps, expliquez-lui les dangers de poster ce genre d’informations.

Comment installer un outil de surveillance à distance ?

Les keyloggers sont plus rapides à installer que mSpy : il suffit de télécharger le keylogger choisi sur son site officiel. Il s’installe ensuite sur l’ordinateur, comme n’importe quel logiciel.

L’application mSpy implique un processus d’installation plus long et un peu plus complexe qu’un simple keylogger. Ceci s’explique par l’étendue des fonctionnalités proposées : pour rappel, l’application fonctionne à la fois sur Android, iOS, et sur les PC.

Pour être en mesure d’avoir accès aux messages écrits, au journal d’appel, aux fichiers multimédias, aux messageries instantanées, etc., il faut installer l’application sur votre téléphone ainsi que sur l’appareil surveillé. Cela peut impliquer d’avoir les codes d’accès de l’appareil ciblé. Cette manipulation est simple et ne nécessite aucune compétence technique particulière. Mais sachez que si vous rencontrez des difficultés d’installation, une équipe de support est disponible pour répondre à vos questions.

Pour installer l’application mSpy, il suffit :

  • 1. De vous rendre sur le site mSpy et cliquer le bouton « Achetez maintenant ».
  • 2. D’acheter le pack dont vous avez besoin.
  • 3. D’associer une adresse email à mSpy.
  • 4. Recevoir les données de votre compte mSpy dans votre boîte mail.
  • 5. De suivre les consignes d’installations contenues dans le mail.
  • 6. De commencer à utiliser l’application.

That’s All.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

risus ultricies eleifend massa dolor lectus
11 Partages
Partagez5
Tweetez4
Enregistrer1
Partagez
Partagez1