Home / Bureautique / Wordpress / Superviser un blog sur un hébergement mutualisé.

Superviser un blog sur un hébergement mutualisé.

Cela faisait longtemps que je cherchais un script qui me permette de superviser un blog sur un hébergement mutualisé et afficher les résultats sur une page web. Lorsque l’on est en hébergement mutualisé, il est parfois difficile d’agir sur le système. Il est impossible d’installer d’autres logiciels, les accès SSH sont compliqués à avoir, l’exécution de scripts est parfois interdite. Voici comment j’ai fait.

Superviser son blog.

Il est intéressant de savoir ce qui se passe sur son hébergement. Qu’il soit dédié ou mutualisé. L’inconvénient d’un hébergement mutualisé c’est qu’il est difficile d’avoir un accès SSH pour installer d’autres logiciels.

La supervision est souvent limitée, un ping depuis son PC (quand le ping est autorisé), un nslookup pour s’assurer que la résolution DNS fonctionne et puis c’est tout. Mais c’est déjà pas mal.

tester si son site est en ligne grâce à la commande ping.

Vérifier si son nom de domaine est bien propagé sur Internet grâce à la commande nslookup.

Ensuite on peut utiliser des services (gratuits) pour monitorer son hébergement. Actuellement j’utilise deux services qui sont StatusCake (j’ai réalisé un tutoriel pour créer des sondes de test : Monitorer votre blog avec StatusCake ) et UptimeRobot dans leurs versions gratuites.

Ces deux services sont intéressant car :

  • Ils proposent la création de plusieurs sondes gratuitement (https, pop, smtp, dns, webmail, ….).
  • StatusCake propose en plus de faire des tests de mots clé sur la page. Cela permet de savoir si une personne à piraté votre blog (modification de la page d’accueil) et si votre blog se charge bien correctement et ne reste pas bloqué à cause d’un script par exemple. Généralement on fait un test de mot clé sur le Header (En-tête) et le Footer (pied de page) du thème.
  • Ils permettent de faire des pages de services, hébergés de manière indépendante de votre blog, pratique en cas de panne pour avertir vos utilisateurs.
  • Ils envoient des emails pour vous avertir en cas de pannes

Supervision de son blog et des différents service avec StatusCake.

Supervision de son blog et des différents service avec UptimeRobot.

Là on s’approche du professionnel. Mais il me manquait encore des informations plus spécifiques sur mon hébergement comme la quantité de RAM utilisée, la CPU, l’uptime, …

Utiliser des logiciels de supervision comme Centreon était une peur trop compliquée, récupérer des informations de mon compte Cpanel via des API ou autre script était difficile depuis mon compte mutualisé.

Je me suis donc retourné vers des scripts PHP, qui offraient ce genre de service.

Présentation du script SWMP (Server Web Monitor Page)

Vous pouvez télécharger la dernière version du script en cliquant sur ce lien : SWMP Server Web Monitor Page .

Ce script est pratique et adaptable :

  • Page de configuration en PHP
  • Page responsive pour les tablettes, smartphone, …
  • Aucune installation de paquets est nécessaire
  • Adaptable. Si vous connaissez Linux et un peu PHP vous pouvez rajouter/adapter vos propres scripts
  • Léger en mémoire

Présentation du script php SWMP (Server Web Monitor Page) pour monitorer votre blog

Si vous souhaitez, voir ce que cela donne en réel, cliquer sur ce lien : Démo du script SWMP

Pré-requis :

  • Être hébergé sur un système Linux
  • Avoir un serveur web du type Nginx ou Apache
  • PHP d’installé avec les fonction shellexec() et exec d’activé

Installer le script sur un hébergement mutualisé.

Pour installer ce script, rien de plus facile, il suffit de se connecter en FTP sur votre compte et de déposer le répertoire à la racine de votre compte.

Installer le script SWMP sur un hébergement mutualisé.

Astuce !!! je vous conseille de renommer le répertoire avec un nom plus parlant comme monitoring par exemple. Votre page de supervision sera accessible sur votre blog depuis ce lien https://mon-site.com/monitoring

Paramétrage du fichier de config de SWMP

Comme ce script a été bien réalisé, vous avez un fichier de config qui permet d’afficher ou pas certaines informations.

Ce fichier s’appelle config.php et vous pouvez l’éditer avec un éditeur de texte.

Paramétrage du fichier de config de SWMP

  • 1 : La première partie concerne les paramètres généraux du script, comme la langue, le thème (les noms des thèmes que vous pouvez utiliser se trouvent dans le répertoire /css/themes/ du répertoire d’installation), le temps de rafraichissement de la page ainsi que son titre.
  • 2 : Cette deuxième partie permet d’afficher ou pas certains métriques comme l’OS, la température, … . Il suffit de mettre 0 et la valeur ne sera pas affichée. Il arrive, généralement pour la température qu’un message d’erreur s’affiche à la place de la valeur car il manque un paquet sur le serveur.
Pour aller plus loin !!!! Pour éviter que des petits malins, change les options j’ai enlevé le bouton d’accès aux paramètres à côté du décompte pour le rafraichissement de la page (zone entourée en rouge).

Vous pouvez modifier vous même le script SWMP en supprimant l'accès à des options voire ajouter des tests

Sécuriser l’accès à votre page de supervision.

Vous pouvez utiliser les fichiers .htaccess et .htpasswd pour protéger l’accès à cette page. Si vous ne savez pas créer ces deux fichiers, vous pouvez utiliser ces générateurs :

Ces 2 fichiers sont à mettre directement à la racine du répertoire à protéger. Comme chaque hébergement est différent, je vous conseille d’utiliser les outils de votre hébergeur pour protéger votre répertoire.

Utiliser Cpanel pour protéger des répertoires sur votre hébergement

Dans notre cas nous utiliserons CPanel. Il faut aller dans Fichier -> Confidentialité du répertoire

Dans Cpanel, sélectionner le répertoire à protéger

Ensuite sélectionner le répertoire à protéger.

Astuce !!! Pour accéder aux options de paramétrages de votre répertoire il faut cliquer sur son Nom. Si vous souhaitez naviguer dans l’arborescence, il suffit de cliquer sur le dossier.

Utiliser Cpanel pour protéger des répertoires sur votre hébergement

  • 1 : La première étape consiste à créer le fichier .htaccess en indiquer un nom pour la boite de dialogue. Cliquer sur Enregistrer pour valider.
  • 2 : Créer les utilisateurs qui auront un droit d’accès à cette page. Cliquer sur Enregistrer pour valider.

Fenêtre d'authentification pour accéder à un répertoire protégé de votre hébergement.

Si vous revenez sur votre page et que vous rafraichissez la page, vous verrez apparaitre cette boite de dialogue vous demandant un login et un mot de passe.

Voici un moyen simple et efficace de protéger une page.

That’s All.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Phasellus libero. Praesent ut venenatis, suscipit commodo
8 Partages
Partagez3
Tweetez3
Enregistrer1
Partagez
Partagez1