Home / Linux / Test de la distribution Elementary OS Luna V0.2.

Test de la distribution Elementary OS Luna V0.2.

Voici une distribution Linux que je surveille depuis peux. J’ai vraiment été intéressé par la simplicité et le design de cette distribution. Aujourd’hui j’ai franchi le pas et je la teste pour savoir vraiment ce qu’elle vaut.

eos_install_1

Elementary OS est en train de sortir peu à peu du lot pour des personnes novices (comme moi en Linux). De plus elle récupère pas mal de déçus des différentes interfaces que sont Unity et Gnome shell.

La particularité EOS est de fournir des logiciels simples et rapides en donnant une importance de premier ordre au design. Certains diront qu’elle lorgne du côté Mac OS X.

Les applications installées par défaut sont :

  • Pantheon Greeter: Gestionnaire de session basé sur LightDM,
  • WingPanel: Le “tableau de bord”, similaire à Ubuntu Unity et GNOME Shell,
  • Slingshot: Le lanceur d’application intégré à WingPanel,
  • Plank: Le Dock, basé sur Docky,
  • Switchboard: Le panneau de configuration du système,
  • Midori: Un navigateur internet légé basé sur Webkit,
  • Geary: Un client mail,
  • Calendar: L’application calandrier,
  • Music: Lecteur Audio,
  • Audience: Lecteur Vidéo,
  • Scratch: Un éditeur de texte simple mais avec des plugins pour les développeurs,
  • Terminal: Le terminal,
  • Files: Le gestionnaire de fichier (« Explorer »).
EOS se base sur une version D’ubuntu 12.04 et elle n’est pas un simple thème pour Ubuntu. Comme on avait pu le voir et/ou le lire il y a quelques temps.

Voyons maintenant le déroulement de l’installation de cette distribution. Vous pouvez télécharger la dernière version depuis cette adresse : http://www.elementaryos-fr.org/telecharger-elementary-os/

Après avoir booter sur l’image du CD et au bout de quelques secondes vous arriverez sur cet écran :

eos_install_2

eos_install_3

Vous aurez le choix soit d’essayer directement EOS Luna à partir du LiveCD, soit de cliquer sur Installer Elementary OS (choix que j’ai fait).

eos_install_4

Après les quelques pré-requis, j’ai coché Installer ce logiciels tiers (Le plugin pour écouter les MP3). Je n’ai pas coché Télécharger les mises à jour pendant l’installation afin de les faire après pour tester l’application de mise à jour de EOS.

Cliquer sur Continuer.

eos_install_5

Je choisis le choix par défaut Effacer le disque et installer Elementary OS. Si vous êtes bricoleur vous pouvez aussi choisir vos partitions avec la deuxième option.

Cliquer sur Continuer.

eos_install_6

Après être sûr du disque à formater, cliquer sur Installer Maintenant.

eos_install_8

Sélectionner votre fuseau horaire, si celui-ci n’est pas détecté automatiquement et cliquer sur Continuer.

eos_install_9

J’ai conservé la disposition du clavier par défaut, mais j’ai quand même testé quelques caractères (1) pour vérifier que tout était bien reconnu. Cliquer sur Continuer.

eos_install_10

A cet étape vous devez créer votre utilisateur. Vous avez 2 options intéressantes à cocher si vous le voulez :

  • vous avez la possibilité d’ouvrir automatiquement la session
  • mais aussi de chiffrer votre dossier personnel

Cliquer sur Continuer.

eos_install_11

L’installation du système commence.

eos_install_12

eos_install_13

A peine 10 minutes plus tard, l’installation de EOS est finie et vous devez cliquer sur Redémarrer maintenant.

Si vous utilisez une VM, n’oublier pas de d’enlever l’ISO du DVD virtuel lorsque vous redémarrer EOS.

eos_install_14

Le démarrage (même sur une VM) est très rapide.

eos_install_15

Vous arrivez sur votre page d’accueil. C’est ici que s’achève ce premier tutoriel sur EOS Luna.

L’installation s’est déroulée sans encombre. On a vraiment un sentiment de zenitude et de fluidité lorsqu’on installe cette distribution. Je suis vraiment impatient de la tester plus en profondeur. Peut-être la nouvelle pépite Linux qu’on attendait après la révélation Ubuntu.

That’s All.

  

2 Potins

  1. Bonjour,

    Effectivement sur les forums on reproche souvent sa base Ubuntu. Mais bon c’est quand même une bonne future distribution, enfin je l’espère.

    @+

  2. J’aurais tester aussi s’il avait choisit une autre bases que ubuntu (debian par exemple)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quis Donec efficitur. mattis lectus sed nunc
QuickTutoriel

GRATUIT
VOIR