Home / Infrastructures / Système / Comment avoir un nom de domaine gratuit avec Freenom.com.

Comment avoir un nom de domaine gratuit avec Freenom.com.

Que ce soit pour faire des tests, lancer un blog, un projet, on a tous besoin d’avoir un nom de domaine à disposition. La plupart du temps on utilise un nom de domaine en .fr où .com mais ceux-ci sont payant. Si vous désirez un nom de domaine gratuit vous devez lire ce tutoriel.

Présentation de Freenom.com.

Freenom est le premier fournisseur de noms de domaine gratuits. Les domaines gratuits fonctionnent comme tous les autres domaines comme les .com et .fr par exemple.

Vous pouvez les utiliser pour votre site web, blog, email, et tous vos autres projets ! Vous pouvez utiliser la redirection URL, votre propre DNS (Nameservers).

Les extensions disponibles gratuitement sont :

Freenom est le premier fournisseur de noms de domaine gratuits.

  • .tk – domaine national de premier niveau des Tokelau (Nouvelle-Zélande)
  • .ml – domaine national de premier niveau du Mali
  • .ga – domaine national de premier niveau du Gabon
  • .cf – domaine national de premier niveau de la République centrafricaine
  • .gq – domaine national de premier niveau de la Guinée équatoriale
Astuce !!! Si vous le souhaitez-vous pouvez enregistrer gratuitement votre nom de domaine personnalisé pour ces 5 domaines. Une opportunité rare !

Tous les noms de domaine ne peuvent être enregistrés gratuitement. Un nombre limité de domaines sont considérés comme spéciaux et ne sont disponibles qu’à la vente. Tous les domaines à 1, 2 et 3 caractères, ainsi que les mots communs du dictionnaire, sont considérés comme spéciaux.

Voici les types d’enregistrements DNS disponibles avec votre nom de domaine (malheureusement pas d’enregistrement type SRV de possible, dommage):

  • A
  • AAAA
  • CNAME
  • LOC
  • MX
  • NAPTR
  • RP
  • TXT

Si vous souhaitez une explication plus détaillée des types d’enregistrements vous pouvez consulter cet article : Que sont les enregistrements DNS ?

Il existe tout même quelques petites différences par rapport au nom de domaine que l’on achète :

  • Il est gratuit mais doit être renouvelé tous les 1 à 12 mois (le renouvellement est gratuit).
  • Vous n’êtes pas propriétaire du nom de domaine (dans les propriétés WHOIS c’est Freenom qui s’affiche) mais simple utilisateur.
  • Vous ne pouvez pas transférer le nom de domaine vers un autre registrar.

Comment faire pour réserver son nom de domaine.

Comment faire pour réserver son nom de domaine avec Freenom

Tout d’abord vous devez aller sur le site de Freenom. Puis vérifier que votre nom de domaine n’est pas déjà réservé en cliquant sur Vérifier la disponibilité.

Vérifier la disponiblité de votre nom de domaine sur Freenom

Si le nom de domaine est éligible à la gratuité vous verrez en face GRATUIT. (le plus dure sera de choisir son nom de domaine).

Il vous suffira alors de cliquer sur Commander! pour pouvoir les utiliser à votre guise.

Commander un nom de domaine sur Freenom

Les noms de domaine passeront en verts et seront ajouté à votre panier. Puis cliquer sur Checkout.

Choisir une période de disponibilité pour vos domaines sur Freenom

Choisissez une période de validité. Cela va de 3 mois (par défaut) à 12 mois avec un renouvellement gratuit. Cliquer sur Continuer.

Comment avoir un nom de domaine gratuit avec Freenom.com.

Non vous ne rêver pas. Vous avez 5 noms de domaine pour 0€ alors même s’ils ne vous appartiennent pas réellement c’est quand même une bonne affaire.

Saisissez une adresse mail et cliquer sur Vérifier mon adresse mail pour valider la commande.

Attendez de recevoir votre mail de confirmation et créer un compte pour gérer vos DNS.

Gérer vos noms de domaine.

Pour gérer vos noms de domaine il faut aller dans Services -> My Domains

Gérer vos noms de domaine avec Freenom

Vous verrez alors tous les domaines que vous avez. Pour avoir des informations sur le domaine, créer un enregistrement, modifier les DNS Server gérant le domaine il suffit de cliquer sur Manage Domain.

Pour avoir des informations sur le domaine, créer un enregistrement, modifier les DNS Server gérant le domaine il suffit de cliquer sur Manage Domain sur Freenom.

Dans l’onglet :

  • Information (vous verrez la date d’expiration de votre domaine)
  • Upgrade (Si vous le souhaitez, vous pouvez acheter le nom de domaine pour pouvoir le transférer chez un autre hébergeur par exemple ou avoir votre nom dans le WHOIS)
  • Management Tools (Vous pourrez modifier les DNS portant vos domaines par d’autres comme votre hébergeur de blog par exemple, créer un nom de serveur DNS avec votre domaine ns1@votre-domaine, ns2@votre-domaine, rediriger votre domaine)
  • Manage Freenom DNS (c’est ici que vous allez pouvoir créer vos enregistrements DNS à partir de votre nom de domaine)

Créer un enregistrement DNS de type A record avec Freenom.

Voici réellement une bonne initiative. Même si ces extensions sont un peu exotiques, on peut les utiliser dans toutes les situations et vous avez même de la réserve pour effectuer vos tests.

Changer vos DNS.

Souvent ignoré, ce paramètre est très important lorsque vous utiliser Internet, c’est un élément essentiel. De nombreuses rumeurs existent autour des DNS des FAI qui espionneraient vos requêtes.

Mais le DNS est aussi une arme redoutable pour filtrer l’accès à certains sites web.

C’est pour ça que le choix d’un bon DNS est primordial pour votre sécurité, la préservation de vos données personnelles et dans une moindre mesure améliorer la rapidité de votre connexion Internet.

J’ai réalisé un tutoriel sur les DNS menteurs, n’hésitez pas à le consulter.

Savez-vous maintenant que Freenom vous permet d’utiliser ses DNS pour plus de rapidité et d’anonymat, alors pourquoi vous en priver.

Changer vos DNS pour utiliser ceux de Freenom

Les DNS à rajouter à votre système sont :

  • 80.80.80.80
  • 80.80.81.81

Ceux de Google sont plus rapide quand même. Après, savoir si nos données sont exploitées c’est une grande question dont je n’ai pas la réponse.

Tester la rapidité des serveurs DNS.

Si vous souhaitez changer vos DNS et prendre des DNS sécurisés et anonymes, il est préférable d’en prendre des rapide.

Pour cela vous pouvez effectuer des tests de rapidité des serveurs DNS.

Attention !!! Pour éviter de fausser les résultats je vous conseille de vider le cache DNS de votre ordinateur avant. Sous MAC j’utilise DNS Flusher. Pour comprendre le principe vous pouvez consulter ce tutoriel : Comment vider son cache DNS sous MAC.

1ère Solution : En ligne de commande sous MAC ou Linux vous pouvez utiliser cette commande.

#dig @<ip du serveur dns> <nom de domaine à interroger> | grep "time"

Effectuer un test de rapidité des serveurs DNS avec la commande DIG.

J’ai effectué un test comparatif entre les serveurs de Google qui sont une référence en termes de rapidité et d’autres serveurs DNS anonymes, sécurisés et chiffrés. Le meilleur est à 47 ms et le plus mauvais est à 416 msec (pour une première requête).

A vous maintenant de choisir.

2ème solution : Utiliser le logiciel NameBench.

Namebench teste en profondeur les serveurs DNS en leur envoyant plusieurs requêtes et affiche le plus rapide.

Tester les serveurs DNS avec NameBench.

  • 1 : Si vous souhaitez uniquement tester vos serveurs DNS, il suffit de les saisir sur cette ligne en les séparant par des virgules. Décocher toutes les autres options et cliquez sur Start.
  • 2 : Au bout de quelques minutes de test, namebench vous indique le meilleur serveur DNS. Vous pouvez alors le mettre en premier dans votre configuration réseau sur votre machine.

NameBench peut aussi tester de nombreux serveurs DNS et vous fournir le plus rapide parmi ceux qui sont dans sa liste. Cochez toutes les options et cliquer sur Start. Prévoyez de nombreuses minutes s’il doit tester tous les serveurs référencés.

Vérifier la propagation de son nom de domaine sur tous les continents.

Maintenant que nous avons nos noms de domaine, il faut s’assurer de leurs propagations. Pour l’instant je n’ai pas d’enregistrement A ou MX d’associer à leurs noms.

Mais le site DNSChecker va me permettre de savoir si la propagation des NS (Name Server) a été faite pour mes domaines. Connectez-vous sur le site, puis saisissez votre nom de domaine, sélectionner NS dans la liste déroulante, puis Search.

Vérifier la propagation de son nom de domaine sur tous les continents

Vous allez voir apparaitre les serveurs de nom qui portent vos noms de domaine et s’ils sont accessibles sur une mappemonde.

Connaitre l’historique d’un nom de domaine.

Contrairement à un DNS interne comme dans votre entreprise, il n’existe pas de sauvegarde des DNS publiques. Pour connaitre l’historique des enregistrements de son nom de domaine il existe des sites gratuits. Dont un particulièrement efficace qui s’appelle CompleteDNS.

Connaitre l’historique d’un nom de domaine.

Il suffit de saisir votre nom de domaine et vous verrez tous les changements de serveurs DNS liés à votre domaine. J’ai été bluffé. Le site a retracé tous les changements d’hébergeur et de DNS depuis les 10 ans d’existence de mon blog.

Un autre site existe SecurityTrails qui permet en plus d’avoir l’historique de modification des DNS de son blog, de connaitre les changements d’adresses et les différents enregistrements disponibles rattachés à son nom de domaine (A, AAAA MX, SOA, TXT, ….) IP publiques de celui-ci.

Il ne faut pas aussi oublier les sous-domaines rattachés à son domaine principal.

Vous retrouverez tous ces sites et bien d’autres sur mon blog à cette adresse : Mes outils web.

That’s All.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

nunc Praesent pulvinar vel, elit. dolor. ut ante. mattis
6 Partages
Partagez2
Tweetez2
Enregistrer1
Partagez
Partagez1