Home / Système & Réseaux / Mesurer sa vitesse de connexion Internet sous Linux et MAC.

Mesurer sa vitesse de connexion Internet sous Linux et MAC.

Dans ce tutoriel, nous verrons quelques outils très simple afin de mesurer sa vitesse de connexion Internet en ligne de commande mais aussi sa vitesse de connexion sur un VPS. Inutile de se connecter à un site rempli de publicités, de java et autre HTML5. Vous connaitrez réellement la vitesse de votre connexion Internet.

Les outils pour mesurer sa vitesse de connexion  Internet.

Mesurer sa vitesse de connexion en ligne de commande sous MAC et Linux

Il existe de nombreux outils sous Linux et MAC qui permettent de mesurer sa vitesse de connexion aujourd’hui je vais vous en présenter 4 :

  • lftp : permet de tester l’upload et le download depuis la console
  • wget : permet de télécharger des fichiers pour tester le download de sa connexion
  • wput : permet de tester l’upload de sa connexion
  • iperf : permet d’effectuer un test de bande passante de sa liaison

Commençons par installer les utilitaires lftp et iperf sous CentOS avec la commande suivante :

# yum install lftp

Instalaltion de lftp sous Centos

Pour installer iperf cela peut-être un peu plus compliqué car il n’est pas dans les dépôts de base. Il faut installer le dépôt RPMForge. Si ce n’est pas déjà fait vous pouvez consulter ce tutoriel : Comment configurer le dépôt RPMFORGE sous CentOS.

Donc pour installer iperf depuis le dépôt RPMForge vous pouvez utiliser la commande suivante :

# yum --enablerepo=rpmforge install iperf

Installer iperf sous CentOS

Mesurer sa vitesse de connexion Internet sous Linux avec LFTP et WGET.

Vous avez maintenant besoin d’un fichier de grande taille, pour tester la vitesse de téléchargement de votre liaison. Vous pouvez visiter cette adresse : https://testdebit.info/ de nombreux fichiers de test y sont référencées avec des tailles différentes.

Pour effectuer notre test de vitesse en téléchargement, nous allons utiliser la commande suivante : (le commutateur –e commande à lftp d’exécuter ce qui est entre guillemets)

Les captures d’écran ci-dessous ont été réalisées avec un autre site de téléchargement qui n’existe plus actuellement.
#lftp -e 'pget http://ipv4.bouygues.testdebit.info/500M.iso; exit; '

mesure vitesse de connexion avec lftp

 Le téléchargement commence et au bout de quelques secondes (vers 30%) le débit s’est stabilisé au alentour de 10Mbits.

mesure vitesse de connexion avec lftp

Une fois le téléchargement terminé, sur la dernière ligne vous avez un récapitulatif, il a fallu à peine 1m30 pour télécharger un fichier de 500M avec une moyenne de 9,41Mbits.

Maintenant nous allons faire un autre test de téléchargement avec la commande wget.

#wget -O /dev/null http://ipv4.bouygues.testdebit.info/500M.iso

mesure vitesse de connexion avec wget

mesure vitesse de connexion avec wget

Nous pouvons constater des débits pratiquement identiques, nous exploitons à fond notre bande passante.

Maintenant nous allons tester l’upload, pour cela nous aurons besoin d’un serveur FTP pour envoyer les données dessus.

La commande à utiliser est de cette forme :

#lftp -u userName,passWord ftp.example.com -e 'put /path/to/large.iso; bye'

mesurer la vitesse d'upload de sa connexion Internet avec lftp

Nous voyons que la moyenne du transfert est de 2,46 Mbits, le débit en upload est plus que raisonnable.

Pour avoir une vue juste des débits tous ces tests sont à faire plusieurs fois par jours à des heures différentes pendant quelques temps afin de faire une moyenne des débits.

Mesurer sa vitesse de connexion Internet avec IPERF.

Enfin nous pouvons maintenant utiliser le logiciel iperf qui est un outil de mesure de la bande passante maximale entre deux serveurs. Cette utilitaire est très complet et mériterais un tutoriel à lui seul. On peut modifier de nombreuses options sur les paquets TCP et UDP. Iperf établi un rapport avec la bande passante maximale, mesure la gigue et la perte de paquets.

Pour effectuer notre test, nous allons utiliser le serveur de référence suivant : testdebit.info qui est un serveur avec une latence faible et une connexion gigabit. Vous trouverez d’autres serveurs en Europe, Asie et Amérique à cette adresse : https://iperf.fr/fr/iperf-servers.php

Nous utiliserons ces paramètres :

#iperf -c testdebit.info -d -t 60 -i 10
  • -c permet de se connecter au serveur de tests Iperf.
  • d permet de faire un test de bande passante bidirectionnel simultané (Download et Upload)
  • -t permet de définir le temps en seconde pour la transmission, ici le test se déroulera sur 60 secondes
  • -i permet d’afficher les résultat du test toutes les x secondes, ici 1à secondes.
 mesurer sa vitesse de connexion Internet avec IPERF

Ici le résultat de nos tests est concluant 93 Mbits en download et 23 Mbits en upload.

Vous avez maintenant à disposition pas mal d’utilitaires pour tester une liaison entre deux serveurs soit sur un LAN ou sur un WAN sous Linux. Ces utilitaires vous serviront pour diagnostiquer des problèmes de stabilité et de latence de liaison.

Mesurer sa vitesse de connexion Internet sous MAC avec WGET.

L’excellent outil wget fournit un moyen très simple pour tester la vitesse d’une connexion Internet à partir du terminal. Bien que l’utilitaire soit livré par défaut sur les distributions Linux, sous Mac les utilisateurs devront d’abord l’installer pour l’utiliser.

La commande wget est un moyen simple de télécharger des fichiers depuis le web en http et/ou en ftp. De plus vous pourrez l’utiliser dans des scripts.

Installer la commande WGET sous MAC

Lancer le terminal et taper wget. Vous verrez que la commande n’existe pas.

Pour l’installer, vous devez vous connecter sur ce site : http://ftp.gnu.org/gnu/wget/ et noter la version la plus récente. Au 20/10/2018, la dernière version est la 1.19. Vous devrez récupérer la dernière version .tar.gz.

Pour installer wget, utiliser la commande suivante :

# curl -O http://ftp.gnu.org/gnu/wget/wget-1.14.tar.gz

Installer WGET avec la commande CURL sous MAC

Une fois téléchargée utiliser la commande suivante pour décompresser le fichier :

# tar -xzf wget-1.14.tar.gz

extraire les fichiers de l'archive WGET sous MAC

Aller dans le répertoire d’installation :

#cd wget-1.14

Maintenant vous devez configurer la compilation avec le paramètre with-ssl pour éviter l’erreur GNUTLS not avaible.

# ./configure --with-ssl=openssl

Compiler WGET avec l'option --with-SSL=openssl sous MAC

Ensuite vous devez compiler le programme à l’aide de la commande :

# make

Faire un make pour compiler WGET sous MAC

Puis enfin procéder à l’installation avec la commande :

#sudo make install

faire un make install de WGET sous MAC

Maintenant dans le terminal, si vous taper la commande wget vous devriez avoir la commande de disponible.

Après la compilation la commande WGET est disponible sous MAC

Nous allons maintenant pouvoir utiliser cette commande pour tester notre connexion internet.

Copier cette ligne de commande dans votre terminal :

# wget -O /dev/null http://speedtest.wdc01.softlayer.com/downloads/test10.zip

mesure sa vitesse de connexion avec WGET sous MAC

Cette commande permet de télécharger un fichier de 10Mo, le résultat de la commande est envoyée vers la sortie null c’est à dire /dev/null. Vous pouvez donc effectuer ce test plusieurs fois sans vous souciez de supprimer le fichier téléchargé.

Lorsque vous exécutez cette commande vous avez la vitesse de télécharger à l’instant t (1) (exprimée en Kb/s ou éventuellement en Mb/s). Une fois le fichier téléchargé une moyenne est affichée (2). Ce chiffre permet de vous faire une idée de la vitesse de votre connexion.

Créer un alias d’une commande sous MAC.

Maintenant nous allons en profiter pour voir comment créer un alias d’une commande sous Mac. Pour nous éviter de saisir à chaque fois cette longue commande, nous allons créer un alias dans notre profil. Notre alias s’appellera speedtest (il fallait y penser).

Pour cela vous devez éditer et/ou créer le fichier .bash_profile de votre compte. Lancer le Terminal et placez-vous à la racine de votre compte.

créer un alias d'une commande sous MAC

Une fois le fichier éditer (peut-être que celui-ci existe déjà et a déjà du contenu dedans, peu importe), rajouter la ligne suivante :

alias speedtest='wget -O /dev/null http://speedtest.wdc01.softlayer.com/downloads/test10.zip'

créer un alias d'une commande sous MAC

Attention!!! Pour que la commande soit reconnue vous devez fermer le terminal et le rouvrir.

Pour utiliser votre commande, rien de plus simple taper dans le terminal speedtest. (La complétion marche)

créer un alias speedtest sous MAC

Je vous conseille d’utiliser le plus souvent possible des alias, vous gagnerez du temps si vous devez taper de longue commande tous les jours. Bien sur vous pouvez aussi utiliser vos alias dans des scripts.

That’s All.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ipsum ut elementum pulvinar sem, suscipit Donec leo. consequat.
Partagez2
Tweetez1
+1
Enregistrer1
Reddit1
Partagez
Pocket
5 Partages
QuickTutoriel

GRATUIT
VOIR